Femme cherche homme dialogue

Légèrement maquillée, un blazer sombre sur un fin cachemire en V son slim noir soulignant une mince silhouette, Laurence, 51 ans, est une blonde ravissante qui ne fait pas son âge. A priori, pas le genre à rester sur le carreau. Pourtant, la voilà projetée sur le grand marché des célibataires. Elle se refuse à s'inscrire sur l'un des deux mille sites de rencontres recensés en France, où se retrouve un tiers des 18 millions de célibataires. Chaque semaine, un nouveau site pointe son nez. Le virtuel facilite le sexe sans engagement, mais ceux qui sont à la recherche de l'âme soeur ont parfois bien du mal à trouver leur chemin sur le Net. Pour éviter d'être visible sur ces sites de rencontres, Laurence a choisi la très exclusive agence Berkeley International qui, après Londres, New York, Monaco, Melbourne et Bruxelles, vient d'ouvrir un bureau à Paris. La direction a été confiée à Inga Verbeeck, une jeune femme d'origine néerlandaise forte d'une longue expérience de consulting et de management d'équipes.